PARNASSE ET PARNASSIENS
cliquez sur les auteurs violet pour accéder à leur biographie

 

LES TROIS SALONS

Un groupe de poètes se réunirent principalement dans trois salons

Le salon de Xavier Ricard sous la direction du poète Catulle Mendes (1843-1909)

Le salon de Nina de Callias

L'entresol du libraire Alphonse Lemerre qui deviendra l'éditeur des parnassiens

LES PRINCIPES

L'art pour l'art est une fin en soi. Les poètes doivent s'effacer devant leur œuvre. Celle -ci ne doit porter aucune de leur empreinte. C'est le règne des yeux qui remplace le règne du cœur romantique. L'art doit être construit par des savants précis dignes du parnasse des cimes demeure d'Apollon, des nymphes et des muses. L'absolue beauté déjà approchée par les antiques doit être seule recherchée avec précision. Toute inexactitude est un mensonge et un crime contre la beauté. C'est le mariage de la poésie ou de l'art synonyme du beau et de la science ou de l'érudition synonyme du vrai.

Le travail de la perfection de la forme exige d'être antichrétien puisque l'art chrétien n'a plus su approcher l'absolue beauté et que la religion catholique s'est révélée comme l'ennemie de la recherche scientifique et du vrai.

Les parnassiens recherchent le vers impeccable en la forme jusqu'au moindre détail. La forme a une importance essentielle peut être au détriment parfois du fond.

LES HOMMES

Un éditeur

Alphonse Lemerre

Un père

Théodore Banville (1823-1891)

Un chef

 

Leconte de Lisle (1820-1894)

Une pléiade de poètes

Catulle-Mendes (1843-1909)

Coppée François (1842-1908) qui écrivit aussi des drames en vers

Dierx Léon (1838-1912)

Hérédia  José Maria (1842-1905)

Sully Prudhomme (1839-1907)

Villiers de l'Isle Adam (1838-1889)

Un professeur

Louis Ménard (1822-1901) apprit le grec et les civilisations antiques à tout le groupe et à Leconte de Lisle

Un adversaire

Barbey d'Aurevilly écrit "les médaillonnets du parnasse contemporain" dans le journal "le nain jaune"

LES GRANDES DATES

Les grandes dates du mouvement du parnasse sont :

1852: Poèmes satiriques de Leconte de Lisle

1862: Poèmes barbares de Leconte de Lisle

1865: Xavier Ricard crée le journal "les arts"

1866: premier numéro du recueil périodique "le parnasse contemporain"

1871: publication du deuxième numéro écrit en 1869 en attente pour cause de guerre

1872: Petit traité de versification française de Théodore Banville

1876: Publication du troisième et dernier numéro du recueil "le parnasse contemporain"

1884: La légende du Parnasse contemporain de Xavier Ricard

1893: Les trophées de José Maria Hérédia.

Contactez nous par téléphone, par e mail ou sur facebook :

webmaster@bookine.net