LITTÉRATURE DU XVIe SIÈCLE

Le XVIe siècle commence en 1492 avec la découverte de l'Amérique et se termine dans les années 1597-1598 avec la première loi de solidarité pour aider les pauvres en Angleterre (1597), la reprise du territoire du royaume par Henri IV (1597 -1598), l'élection  en Russie du Tsar Boris Godounov  (16 janvier 1598) et la mort du Roi Philippe II en Espagne (13 septembre 1598).

  Francois, par La grâce de dieu, Roy de France
   Savoir faisons, à tous présens et advenir, que pour aucunement pourvoir
   au bien de notre justice, abréviation des procès, et soulagement de nos
   sujets, avons, par édit perpétuel et irrévocable, statué et ordonné,
   statuons et ordonnons les choses qui s'ensuivent.
51 Aussi sera fait registres, en forme de preuve, des baptesmes, qui contiendront
     le temps et l'heure de la nativité, et par l'extrait dudict registre, se pourra
     prouver le temps de majorité ou minorité, et sera pleine foy à ceste fin.
110 Et afin qu'il n'y ait cause de douter sur l'intelligence desdits arrêts, nous voulons
    et ordonnons qu'ils soient faits et écrits si clairement, qu'il n'y ait ni puisse avoir
    aucune ambiguïté ou incertitude ni lieu à en demander interprétation.
111 Et pour ce que telles choses sont souvent fois advenues sur l'intelligence des mots
    latins contenus esdits arrests, nous voulons que d'oresnavant tous arrests, ensemble
    toutes autres procédures, soient de nos cours souveraines et autres subalternes et
    inférieures, soient de registres, enquestes, contrats, commissions, sentences, testaments,
    et autres quelconques, actes et exploicts de justice, ou qui en dépendent, soient prononcés,
    enregistrés et délivrés aux parties en langage maternel François et non autrement.

Cliquez sur le bouton pour accéder à Nostradamus.

Le XVIe siècle commence avec "la renaissance" artistique par l'imitation de l'art italien très vite corrigé par un sentiment national qui se traduit par la défense de la langue française  et se termine par les guerres de religion entre protestants et catholiques.

François 1er reste comme le protecteur des arts et du français il fonde en 1530, le collège des Lecteurs Royaux futur collège de France où les trois langues latin , grec , hébreux sont enseignées  avec la médecine et les sciences.

En 1539, François 1er impose le français comme langue judiciaire et administrative dans son ordonnance de Villers Cotterêts. La pléiade consacre la langue française dans la littérature.

Il interdit les mystères et le  théâtre de moyen âge pour lutter contre les phrases insidieuses prononcées contre les grands du royaume ou contre l'église catholique.  Il laisse toutefois la possibilité d'un nouveau théâtre dans son édit de 1548 pourvu que les pièces jouées soient profanes, honnêtes et licites.

Cependant, il garde dans l'histoire la qualité de protecteur des arts. En littérature, il doit cette qualité à sa sœur Marguerite de Valois ou Marguerite de Navarre après son mariage avec Henri d'Albret.

Vous trouvez ici :

- LA COUR DE MARGUERITTE DE NAVARRE

- LA PLEIADE ET LA DEFENSE DU FRANCAIS

- L'ECOLE DE LYON

- LES HUMANISTES.

LA COUR DE MARGUERITE DE NAVARRE

Née Valois, elle épouse d'abord le duc d'Alençon puis Henri d'Albret.

Elle accueille à sa cour de Nérac sans distinction de religion catholique ou protestante:

Amyot (1513 - 1593) qui traduisit les vies parallèles (1559)

Bonaventure des Periers (1510 - 1543) qui fut le secrétaire de Marguerite. Il publia Cymbalum Mundi (le carillon du monde) en 1538 et Nouvelles récréations et joyeux devis en 1558. 

Calvin (1509 - 1564) le grand réformateur

L'imprimeur Henri Estienne (1531 - 1598) fils de l'imprimeur Robert Estienne (1503 - 1559). Le père nous laisse trésor de la langue latine, le fils nous laisse une traduction des odes d'Anacréon (1554) ainsi qu'un trésor de la langue grecque et un traité de la conformité du langage français avec le grec (1565) pour tenter de justifier que le français naissant valait bien la plus belle langue, le grec ancien.

Lefèvre d'Etaples (1450 - 1537) qui traduit la bible et les œuvres d'Aristote en français

Clément Marot (1496 - 1544) fils du rhétoriqueur Jehan Marot (1496 - 1518). Il nous laisse notamment l'adolescence Clémentine (1532)

Melin de Saint Gelays (1487 - 1558) sa pièce le Sophonisbe fut joué au château de Blois en 1559.

Margueritte écrivit Heptaméron imité du Décaméron de l'italien Boccace.

POETES ET MORALISTES APRES LA COUR DE MARGUERITE DE NAVARRE

Quatre poètes marquèrent leur temps:

Bertaut (1552 - 1611)

Desportes (1546 - 1606)

Cardinal de Perron (1556 - 1618) qui présente Malherbe à Henri IV

Sponde (1557 - 1595)

ainsi que deux moralistes:

Brantôme (1540 - 1614) dont le portrait est à droite, signe la vie des hommes illustres et grands capitaines français et la vie des Dames illustres.

Le loyal serviteur qui signe la vie de Bayard.

LA PLÉIADE ET LA DÉFENSE DU FRANÇAIS

Autour du helléniste Dorat professeur et principal du collège de Coqueret situé sur la Montagne Sainte Geneviève six poètes se regroupèrent pour défendre la langue française et l'imposer comme langue littéraire à la place du latin; Ils s'appelèrent d'abord la brigade avant de choisir  la pléiade:

Baïf (1532-1589) qui publia les amours de Méline (1555) et les mimes (1575)

Joachim du Bellay (1525 - 1560) qui signe en 1549 la défense et l'illustration de la langue française, Olive (1549) puis, après un séjour à Rome au service de son oncle alors cardinal il publie les Antiquités de Rome, les Regrets et les jeux rustiques en 1558.

Remy Belleau (1528 - 1577) qui publia les petites inventions (1557) une traduction d'Anacréon (1537) la Bergerie (1565) les amours et nouveaux échanges de pierres précieuses (1566)

Jodelle (1532 - 1573) qui fit représenter la première tragédie française Cléopâtre captive  (1552) et la première comédie française Eugène ou la rencontre (1552)

Ronsard (1524 - 1585) devient sourd en 1542 à l'âge de 18ans. Pourtant, il publia les plus beaux vers français: les Odes (1550) les amours de Cassandre (1552) les amours de Marie (1555) les Hymnes (1555 et 1556) les discours (1560 - 1563) la franciade (1574) les amours d'Hélène (1578)

Ponthus de Tyard (1521 - 1605) qui signe les erreurs amoureuses (1549)

Leurs disciples les plus remarquables furent:

Garnier (1545 - 1590) qui fit représenter la première tragi comédie française en 1582: Bradamante

Larivey (1560 - 1611) qui signa neuf comédies dont la veuve, et les écoliers (1579)

Montchrestien (1575 - 1621) connu pour un traité d'économie politique mais aussi ses tragédies dont l'écossaise qui conte l'histoire de Marie Stuart, la carthaginoise, David ou l'adultère et Aman ou la vanité.

L'ÉCOLE DE LYON

Rabelais (1494 - 1553) est nommé médecin à l'hôtel Dieu de Lyon en 1532, il écrit alors un traité de Calien et Aphorismes d'Hippocrate avant une épopée burlesque de quatre livres:

 Pantagruel est publié à la foire de Lyon d'août 1532, il est censuré par la Sorbonne.

Gargantua est publié à la foire de Lyon d'août 1534, c'est une réponse plus vive et plus étendue. Il est alors contraint de quitter Lyon et de se mettre au service de Jean du Bellay puis de Guilllaume du Bellay tous deux cardinaux à Rome.

Le tiers livre est publié en 1546

Le quart livre est publié en 1552

Le cinquième livre est publié en 1564 onze après sa mort à titre posthume, mais son authenticité est discutée.

Maurice de Scève (1510 - 1564) publie en 1544 Délie, objet de plus haute vertue

Louise Labé (1526 - 1566) surnommée "la belle cordière"

Antoine Héroet ( 1492 - 1568)  publie en 1542 la parfaite amie où il expose une conception platonicienne de l'amour.

LES HUMANISTES

L'humanisme replace l'homme avec sa situation et sa destinée au centre d'intérêt dans l'univers. Au XVIe siècle l'humanisme a pour méthode l'analyse des langues anciennes :

Statue de Cujas à Toulouse

LES TRADUCTEURS

Amyot (1513 - 1593)

Guillaume Budé (1467 - 1540)

Cujas (1520 - 1590) jurisconsulte renommé, il restitua dans son contexte le code justinien

Etienne Dolet (1509 - 1546)

Le père et le fils Estienne

LES HISTORIENS

Claude Fauchet  avec "un recueil de l'origine de la langue et de la poésie française" (1581)

Jean le maire de Belges (1573 - 1525) "illustrations des Gaules et singularités de Troie" (1509 - 1513) 

Pasquier (1529 - 1615) est un élève de Cujas. Il publie en 1561 "Recherches sur le France"

LES PHILOSOPHES

Guillaume du Vair (1556 - 1621)  avec Sainte Philosophie

Charron (1541 - 1603) avec son  traité de la Sagesse (1603)

Etienne de la Boétie (1530 - 1563) publie avec les discours de la servitude volontaire il est aussi connu pour être l'ami de Montaigne "parce que c'était lui parce que c'était moi"

Montaigne (1533 - 1592) avec les essais (1588) où il recherche la sagesse humaine.

LA SATIRE

La satire Ménippée de Nicolas Rapin, de Jean Passerat, de Pierre Le Roy, de Pierre Pithou, de Florent Chrétien, Jacques Gillot, est une satire des états de la ligue qui se tient à Paris, est resté célèbre car ce pamphlet a profité à Henri IV qui a pu asseoir son autorité sur l'opinion publique.

LES PROTESTANTS

Calvin (1509 - 1564) le grand réformateur français a écrit l'institution chrétienne en 1536. Il est d'abord un humaniste. Il était l'un des protégés de Marguerite de Navarre, il a publié en 1532 commentaires sur le traité de Clémence de Sénèque.

Agrippa d'Aubigné (1552-1630) est un guerrier qui a écrit le printemps (1572 - 75) et les tragiques (1616)

Guillaume du Batras (1544 - 1590) est un discipline de Ronsard, il écrit en 1579 "une semaine" pour conter la création du monde.

Théodore de Bèze (1519 - 1605)

Guillaume Briçonnet  fils (1472 - 1534)

Henri Estienne (1531 - 1598)

François de la Noue (1531 - 1591) publie les discours politiques et militaires en 1572.

LES CATHOLIQUES

Jean Bodin (1530 - 1596) publie la République (1576)

Monluc (1502 - 1577) est aussi un guerrier

Saint François de Sales (1567 - 1622) qui écrit une introduction à la vie dévote qui sera publiée en 1608

Vauquelin de la Fresnaye (1536 - 1608) publie art poétique français (1574)

LES SCIENTIFIQUES

Ils réinventent et défendent la méthode expérimentale

Palissy (1510 - 1589) publie en 1566 une Apologie pour Hérodote et en 1580 discours admirables de la nature. Il est également connu pour ses recherches en poterie et faïence.

Olivier de Serres (1539 - 1619) fait des expériences agricoles dans son domaine de Pradel en Ardèche et donne ses résultats en 1600 dans théâtre d'Agriculture et mesnages des champs. Henri IV s'en serait fait lire une page par jour.

Amboise Paré (1510 - 1590) est connu pour ses expérience en médecine son livre principal est la méthode de traiter les plaies faites par arquebuse (1545)

Contactez nous par téléphone, par e mail ou sur facebook :

webmaster@bookine.net