NICOLAS LE FLOCH
DE JEAN FRANÇOIS PAROT

"Jean François Parot né en 1946, nous retransmet la réalité de vie quotidienne des parisiens au XVIIIe siècle, grâce à son commissaire de police Nicolas le Floch"
Frédéric Fabre

Cliquez sur un lien bleu pour accéder :

- AUX AVENTURES DE NICOLAS LE FLOCH

- A LA BIOGRAPHIE DE NICOLAS LE FLOCH

- A LA BIOGRAPHIE DE JEAN FRANCOIS PAROT

- A L'ART CULINAIRE DE NICOLAS LE FLOCH

LES AVENTURES DE NICOLAS LE FLOCH

Cliquez sur le bouton de gauche pour accéder aux écrivains francophones du XXIe siècle.

La série policière Nicolas Le Floch, parue aux éditions Jean-Claude Lattès et dans la collection « Grands Détectives » aux Éditions 10/18, est écrite par Jean François Parot. En poste dans les services d'ambassade à Sofia, Jean François Parot eut l'idée du personnage de Nicolas Le Floch, policier du XVIIIe siècle, né à Guérande et commissaire au Châtelet.

Chaque récit est inscrit dans une période politique précise dont les éléments se nouent harmonieusement aux méandres de l'action. Mélanges d'aventures, d'enquêtes policières et de reconstitutions historiques, les aventures de Nicolas le Floch sont traduites en italien, espagnol, anglais, japonais, russe et bientôt en coréen. Elles font aussi l'objet d'une adaptation télévisuelle, par Hugues Pagan.

Les livres à gauche sont publiés par les éditions JC Lattès, au milieu par 10 18 jusque 2011 et à droite par 10 18 après 2011.

Les livres avec un bouton acheter sont disponibles. Ils sont tous en très bon état et sont envoyés sous 24 heures ouvrables.

     

     

     

     

 

Prix frais de port compris
 

 

Prix frais de port compris
 

 

Prix frais de port compris
 

 

Prix frais de port compris
 

 

Prix frais de ports compris
 

   

Cliquez sur le bouton ci-dessus pour accéder au site officiel de Nicolas Le Floch.

Prix frais de ports compris

Cliquez sur le bouton pour accéder au site d'Antenne 2 sur Nicolas le Floch. Le forum est très intéressant.

LA BIOGRAPHIE DE NICOLAS LE FLOCH

Elevé en Bretagne, à Guérande, par le chanoine Le Floch. Nicolas fait des études à Vannes, chez les jésuites, puis est devenu clerc de notaire à Rennes.

En 1761, il est envoyé à Paris avec une lettre de recommandation de son parrain, le marquis de Ranreuil, pour Monsieur de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV et lieutenant général de police. Nicolas se met à son service et résout pour lui, plusieurs énigmes criminelles, aidé par son adjoint, l'inspecteur Pierre Bourdeau. Les romans suivent son ascension sociale et ses amours dans les dernières décennies avant la Révolution.

Dans le premier volume, Nicolas apprend qu'il est le fils naturel du marquis de Ranreuil et par conséquent, le demi-frère de la fille du marquis, Isabelle, dont il est épris. Le roi le récompense du succès de son enquête à son service par un office de commissaire de police au Châtelet. Nicolas fait la connaissance de ceux qui le soutiennent et l'entourent dans sa vie parisienne : Aimé de Noblecourt, ancien procureur et amateur de mets raffinés, chez qui il loge, le médecin Guillaume Semacgus, chirurgien de marine, Monsieur de La Borde, premier valet de chambre de Louis XV, Charles-Henri Sanson, bourreau de Paris, chargé des autopsies ainsi que les servantes, cuisinières expertes, Marion et Catherine. Jean François Parot mêle ainsi personnages de fiction et personnages historiques.

À la mort de Louis XV, Sartine est promu secrétaire d'État à la Marine. Nicolas Le Floch passe sous les ordres de Monsieur Le Noir.

Au début de son séjour à Paris, Nicolas Le Floch a une liaison avec une jeune prostituée, Antoinette Godelet dite "La Satin". Il en a un fils Louis, qu'il reconnaît mais il tombe durablement amoureux de Aimée d'Arranet.

BIOGRAPHIE DE JEAN FRANCOIS PAROT

Né à Paris le 27 juin 1946, il a grandi dans le milieu du cinéma et a connu Jean Gabin. Son grand-père a participé au montage du Napoléon d’Abel Gance et sa mère à celui, entre autres films de Marcel Carné, des Enfants du paradis. Amoureux de la capitale, son grand-père l’a initié dès l’enfance à son charme, rue après rue.

Il suit ses études secondaires au lycée Michelet puis le lycée Henri IV. Il est ensuite licencié ès lettres.

1969 : Il continue ses études par une maîtrise d'histoire moderne. Sous la direction de Roland Mounier, il dépouille des archives notariales de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il entre ainsi dans l'intimité des Parisiens de l'époque, pour écrire son mémoire de maîtrise sur les « structures sociales des quartiers de Grève, Saint-Avoye et Saint-Antoine » entre 1780 et 1785. Son mémoire sera publié en micro fiche chez Hachette.

Jean-François Parot suit ensuite un diplômé d'études supérieures d'ethnologie pour se spécialiser sur les techniques de momification égyptiennes et des mythes des sociétés océaniennes.

Il fait son service militaire comme coopérant à Saint-Louis du Sénégal. Il est alors conseillé par le consul général à tenter le concours des Affaires étrangères.

1974-1976 : Concours réussi, il est  nommé vice-consul à Kinshasa

Il enchaîne les postes à Doha, Djibouti, Ho Chi Minh-Ville, Ouagadougou, Athènes, Sofia puis Tunis.

2006-2010 : Il occupe la fonction d’ambassadeur de France en Guinée-Bissau.

Il est en retraite depuis 2010.

Le travail de diplomate n’a cependant pas effacé une passion évidente pour tout ce qui touche à Paris et au XVIIIe siècle. S’appuyant sur sa connaissance du siècle, c’est à Sofia que Jean-François Parot a commencé à écrire la série policière qui a eu le succès qu’on lui connaît.

Le personnage de Nicolas Le Floch, qui a surgi de son imaginaire « un soir de froid et de neige », est en effet un commissaire de police. Cette fonction lui ouvre tous les milieux de la capitale et, sous couvert de nous raconter des histoires, c’est l’histoire au quotidien des gens de la seconde moitié du siècle que l’auteur nous retrace.

L'ART CULINAIRE DE NICOLAS LE FLOCH

Cliquez sur le bouton pour accéder aux recettes culinaires décrites dans les livres.

Le héros de Jean-François Parot, Nicolas Le Floch, et ses amis sont de fins gourmets et le récit des aventures du commissaire est toujours accompagné de la description exacte de repas copieux et bien arrosés de l'époque.

Chacune des aventures de Le Floch, comporte des recettes de l'époque.

Son sixième ouvrage, sorti en 2005, "Le Sang des farines" qui obtient le prix de l'Académie de Bretagne en 2006 et du Lion's club en 2007, est accompagné d'un supplément reprenant d'excellentes recettes, des gravures et de croustillants rapports de police, de la fin du XVIIIe siècle.

Contactez nous par e mail, sur google + ou sur facebook :

webmaster@bookine.net