DANIEL PENNAC

"Daniel Pennac né en 1944, est sorti du roman policier pour se consacrer à la littérature française"
Frédéric Fabre

Cliquez sur un lien bleu pour accéder :

- A LA BIOGRAPHIE ET BIBLIOGRAPHIE DE DANIEL PENNAC

- AUX AUTRES LIVRES DE PENNAC

- AUX ROMANS DE DANIEL PENNAC PUBLIES CHEZ GALLIMARD

- AUX ANECDOTES SUR DANIEL PENNAC

- AUX CITATIONS DE DANIEL PENNAC.

BIOGRAPHIE ET BIBLIOGRAPHIE DE PENNAC

1944: Daniel Pennac, de son vrai nom Daniel Pennacchioni, est né à Casablanca, au Maroc.

Polytechnicien, son père est militaire de carrière. Son enfance est douce et rythmée au gré de garnisons en Afrique et en Asie du Sud-Est dont Djibouti, l'Ethiopie et l'Indochine. Du fait des voyages et déplacements continuels, ses études ne sont pas merveilleuses, plutôt chaotiques mais pas catastrophiques.

1964: il obtient son bac à Nice et commence ses études de lettres  à Aix en Provence.

1969: Il obtient une maîtrise de lettres et devient professeur à Soissons

1973: Il écrit son premier essai, Le Service Militaire au Service de qui ?

1979: Il suit son épouse au Brésil. Il publie Père Noel avec Tudor Eliad, aux Éditions Grasset et Fasquelle.

1981: Il revient en France et enseigne à Belleville jusque 1995.

1982: Il publie son premier roman pour enfant Cabot Caboche.

1984: Il publie un livre pour enfant, l'oeil du loup. René Laloux en tire un scénario en 1998 pour le court métrage d'animation L'oeil du loup réalisé par Hoël Caouissin.

1985: Il publie le premier roman de la Saga Malaussène, série de polars parus dans la Série noire de Gallimard: Au bonheur des Ogres.

1987: Il publie le second roman de la Saga Malaussène : La Fée Carabine.

1988: Son roman, La Fée Carabine publié en 1987 reçoit le prix Mystère de la critique. Yves Boisset réalise l'épisode 30 de la saison 1 de la série télévisée Série Noire, sur le scénario de la Fée Carabine.

1989: Il publie le troisième roman de la Saga Malaussène: La Petite Marchande de Prose.

1990: Son roman La petite marchande de prose reçoit le prix Livre Inter.

1992: Avec le magazine Je Bouquine, il débute la série pour enfants  Kamo: L'Agence Babel, L'Evasion de Kamo, Kamo et moi et Kamo: l'Idée du Siècle.

Il publie un essai chez Gallimard: Comme un Roman.

1995: Il publie le quatrième roman de la Saga Malaussène: Monsieur Malaussène. En 2001, Roberto Capanna réalise le téléfilm italien tiré du roman.

1996: Il publie le cinquième roman de la Saga Malaussène: Des Chrétiens et des Maures.

1997: Il publie un roman Messieurs les enfants. Pierre Boutron réalise le film Messieurs les enfants, avec Pierre Arditi et François Morel. Le scénario est coécrit par l'auteur avec Pierre Boutron.

Cliquez sur l'affiche de cinéma pour voir gratuitement le film.

1998: Il publie le sixième roman de la Saga Malaussène: Monsieur Malaussène au Théâtre.

1999: Il publie le septième roman de la Saga Malaussène: Aux Fruits de la Passion.

2000: Il fait le scénario d'une BD sur les dessins de Tardi: La Débauche.

2003: Il publie un roman tiré de son expérience au Brésil: Le Dictateur et le Hamac.

2004: Il publie Merci qu'il interprète lui même au théâtre du Rond Point en 2005.

2005: Il reçoit le Prix Ulysse pour l'ensemble de son oeuvre.

2007: Son essai autobiographique Chagrin d'Ecole reçoit le prix Renaudot.

2008: Il reçoit le Grand Prix Metropolis Bleu pour l'ensemble de son œuvre.

Il écrit une pièce Diagnostic mise en scène  par Alan Boone et Jean Claude Cotillard avec André Antébi, Paul Bouffartigue, Nicole Genovese et J.C Cotillard au Théâtre Daniel Sorano à Vincennes.

2009: Il lit à voie haute au théâtre de La Pépinière, la nouvelle d'Herman Melville «Bartleby le scribe». Le portrait d'un énigmatique copiste engagé dans l'étude d'un avoué de Wall Street. Bartelby provoque l'incompréhension puis la colère de ses collègues en déclarant, sans raison, "préférer ne pas faire" certaines tâches subalternes qui lui incombent pourtant. Une ode à la résistance passive.

En novembre, il publie avec les dessins de Tardi, une BD nommée la débauche chez Futuropolis.

En décembre 2009, il publie Cabot Caboche avec Catherine Reisser chez Stock Jeunesse, un roman pour enfants.

2010: Le 15 octobre Daniel Pennac et Tonino Benacquista publient le scénario de l'album "Lucky Luke contre Pinkerton" avec les dessins de Achdé.

2012 : Le 9 février, il publie chez Gallimard Journal d'un Corps un livre de 390 pages. Il le publiera sous forme d'album illustré chez Futuropolis en 2013.

Le narrateur a commencé à tenir scrupuleusement le journal de son corps à l'âge de douze ans, en 1935. Il l'a tenu jusqu'à sa mort, en 2010, à 87 ans. Son projet était d'observer les innombrables surprises que notre corps réserve à notre esprit d'un bout à l'autre de notre vie. Ainsi a-t-il finalement décrit toute l'évolution de son organisme. Le résultat est le roman d'un corps qui tient moins du précis anatomique. Daniel Pennac évite la froideur du constat médical en introduisant à chaque page des personnages, des situations, des dialogues et des réflexions qui font circuler le sang de l'intimité dans ce corps autopsié que le lecteur, souvent, reconnaîtra comme étant le sien.

Gallimard publie dans le même livre un monologue  Ancien malade des hôpitaux de Paris et une pièce de théâtre le 6e continent.

Le monologue met en scène le Professeur Gérard Galvan qui a besoin de vider son sac. Il raconte avec humour une anecdote. Vingt ans auparavant, il était interne aux hôpitaux de Paris, et il ne s’est toujours pas remis d’une nuit de folie qui a fait chavirer son jugement et l’a fait basculer dans un état d’embarras profond. Cette même nuit où un drôle de patient a cumulé les symptômes, faisant tourner en bourrique une brochettes de médecins tous plus spécialistes les uns que les autres.

Le 6e continent met en scène une famille qui se spécialise dans la conception de savons, puis dans l’emballage du savon, puis dans les emballages tout court. Une passion initiale pour la propreté qui conduira au fur et à mesure des années à un spectaculaire amas de déchets, conduisant au coeur du 6è continent, quelque part dans l’Atlantique. C'est une famille rocambolesque, maniaque de la propreté au point de devenir en trois générations, des pollueurs sans vergogne.

2013 : Le Film Au Bonheur des Ogres est réalisé par Nicolas Bary, avec Raphaël Personnaz, Bérénice Bejo et Emir Kusturica. Le scénario tiré du roman éponyme de 1985 est écrit par Jérôme Fansten, Serge Frydman et Nicolas Bary.

LES AUTRES LIVRES DE PENNAC

Livres illustrés
  • Les Grandes Vacances, (photographies) Daniel Pennac et Robert Doisneau

  • La Vie de famille

  • Le Sens de la Houppelande

  • Vercors d'en haut : La réserve naturelle des hauts-plateaux

  • Le Grand Rex

  • Némo

  • Écrire

Albums pour enfants
  • Sahara

  • Le Tour du ciel sur les tableaux de Miró

  • Qu'est-ce que tu attends, Marie ? sur les tableaux de Monet.

ROMANS DE PENNAC PUBLIES PAR GALLIMARD

Les livres avec un bouton acheter sont disponibles. Ils sont tous en très bon état et sont envoyés sous 24 heures ouvrables.

PRIX FRAIS DE PORT COMPRIS

Prix frais de port compris

PRIX FRAIS DE PORT COMPRIS

prix frais de port compris

ANECDOTES SUR DANIEL PENNAC

ECRIVAIN POPULAIRE, DANIEL PENNAC A UN ADMIRATEUR PARTICULIER.

Matteo Messina Denaro le "Capo de Tutti Capi" de la mafia italienne né le 26 avril 1962, a déclaré aimer les romans policiers de Daniel Pennac.

Il a remplacé Salvatore Lo Piccolo, arrêté le 5 novembre 2007. Surnommé « Don Ciccio », « Diabolik » ou « U Siccu » « le maigre », Matteo Messina Denaro est connu pour son habileté en affaires et sa violence. Il a étranglé de ses mains une femme enceinte de trois mois. Le père de Matteo, était le patron de la famille mafieuse de Castelvetrano et également le capo de la région de Trapani "Capo commissione di Trapani".

Surnommé « Diabolik », en référence à une bande dessinée italienne qu'il affectionne, il apprit à manier une arme à feu à 14 ans et commit son premier meurtre à 18 ans. Il est soupçonné d'avoir commis au moins 50 meurtres avant d'avoir 30 ans. Il déclare lui-même "Con le persone che ho ammazzato, io potrei fare un cimitero." Avec les personnes que j'ai tuées, je pourrais faire un cimetière.

Matteo est impliqué dans la collecte du "pizzo", le racket de commerçants, le trafic d'armes et le détournement de fonds publics européens. Il a fait fortune dans le trafic d'héroïne et de cocaïne, en association avec des barons de la drogue colombiens.

Daniel Pennac a vu réalisé trois téléfilms italiens adaptés de ses livres, en 2001, Monsieur Malaussène de Roberto Capanna d'après le roman éponyme, en 2005, Grazie et en 2006, La lunga notte del dottor Galvan adapté du monologue Ancien malade des hôpitaux de Paris.

LES CITATIONS DE DANIEL PENNAC

Les droits imprescriptibles du lecteur:
1. Le droit de ne pas lire.
2. Le droit de sauter des pages.
3. Le droit de ne pas finir un livre.
4. Le droit de relire.
5. Le droit de lire n'importe quoi.
6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible).
7. Le droit de lire n'importe où
8. Le droit de grappiller.
9. Le droit de lire à haute voix.
10. Le droit de nous taire.

Les guerres sont comme les feux de broussailles, si on n'y prend garde, elles se mondialisent.

Les mots, comme les armes, partent parfois tout seuls.

Les enfants sont des énigmes lumineuses.

Si Dieu existe, j'espère qu'Il a une excuse valable.

On ne touche pas à mon pote quand je joue au jackpot !!!

Les livres sont toujours plus intéressants que leurs auteurs.

Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilatent le temps de vivre.

Les anges s'endorment dès qu'ils se posent.

Mais il y a pire que l’imprévu, ce sont les certitudes !

Naître, c’est à la portée de tout le monde ! Mais il faut devenir ensuite ! Devenir !

On ne force pas une curiosité, on l'éveille...

Un ministre n'attend jamais qu'on le félicite ; il se félicite lui-même.

Quand la vie ne tient qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !

Beaucoup trop payé pour ce que je fais, mais pas assez pour ce que je m'emmerde.

Ecrire l'Histoire, c'est foutre la pagaille dans la Géographie.

Ne jamais exagérer le mal qu’on peut faire aux autres. Leur laisser ce plaisir.

La robe qui l'enrobe est une promesse de plénitudes.

Que veux tu , toutes les Juives ne sont pas mères, mais toutes les mères sont juives.

Ce qu'ils veulent, ce n'est pas la vérité, voyez-vous, c'est la cohérence.

Ca doit être ça, après tout, le bonheur: la satisfaction de ne pas être l'autre.

Ce sont rarement les réponses qui apportent la vérité, mais l’enchaînement des questions.

L'homme construit des maisons parce qu'il est vivant, mais il écrit des livres parce qu'il se sait mortel. Il habite en bande parce qu'il est grégaire, mais il lit parce qu'il se sait seul.

Vieillir, hélas ! disait mon père, mais c'est le seul moyen que j'aie trouvé de ne pas mourir jeune.

Simone et moi avons "tout ce qu'il faut pour nous entendre", seulement nos corps ne se disent rien. Nous nous accordons mais nous ne faisons pas corps.

Contactez nous par téléphone, par e mail ou sur facebook :