PIERRE REY

"Il faut lire Pierre Rey (1930-2006), la machine à best sellers, surtout au moment de l'adolescence quand tout est possible"
Frédéric Fabre

Le 27 avril 1930 : Pierre Rey naît à Courthézon près d'Avignon dans une famille moyenne.

1942 : Il fait ses études au collège et au lycée d'Orange.

1948 :  Il poursuit ses études aux Beaux Arts de Paris

1954 : Il devient d'abord journaliste illustrateur et publie des dessins dans la grande presse française. Il débute à Arts et Spectacles.

1959 : Après cinq année difficiles, il devient chroniqueur à Paris-Presse.

1963 : Il entre au journal Paris-Jour.

1964 : Il obtient le Prix de la Chronique parisienne.

1965 : Il devient rédacteur en chef du journal féminin Marie Claire créé sous le nom d'une héroïne de Marguerite Audoux.

1966 : Il devient directeur de Marie Claire.

1967-1977 : Il suit sa psychanalyse avec Jacques Lacan car joueur invétéré, il subit une dépression.

1973 : Sa brillante carrière littéraire débute en s'inspirant de sa vie dans la Jet Set avec la publication de son premier best seller Le Grec aux Editions Robert Laffont. Il y raconte la formidable aventure d'Onassis. Homme de la nuit, il écrit ses romans et ses articles entre minuit et cinq heure du matin. Il ne vit que dans les palaces.

1976 : Il continue avec la publication chez Robert Laffont, de La Veuve, la suite du Grec pour compter la liaison de Jacquie Kennedy et d'Onassis.

1977 : Il publie Out chez Robert Laffont pour conter le milieu de la banque suisse qui blanchit l'argent de la mafia russe.

1978-1980 : Sous le pseudonyme Michaël Borgia, Aux Editions Robert Laffont, il publie une série d'espionnage et d'aventure avec Loup Durand sous le titre TNT initiales de Tony Nicholas Twin.

Twin est un journaliste freelance international qui, lors d'un reportage sur une explosion nucléaire, se retrouva à l'endroit même du lieu de l'explosion. Subissant un effet similaire à celui de l'œil du cyclone, il sera irradié mais non soufflé ou brûlé par l'explosion. Suite à cet accident, Twin devient un surhomme aux capacités physiques, mentales et sensorielles surdéveloppées.

Il est en permanence manipulé par un milliardaire du nom d'Arnold Benedict qui utilise TNT pour s'enrichir.

Twin n'aspire qu'à une seule chose, vivre dans sa terre d'Irlande en compagnie de sa fille Octobre, handicapée mentale qui nécessite des soins et de coûteuses opérations. Pour obtenir l'argent nécessaire, Twin est parfois disposé à partir en mission aux quatre coins du monde. La plupart du temps, c'est contre son gré qu'Arnold Benedict fait appel à lui.

Les neuf romans de la série sont :

1979 : Il publie Palm Beach chez Robert Laffont pour raconter le développement économique de Cannes.

1984 : Il publie deux pièces de théâtre, La mienne s'appelait Régine et L'Opéra du fou chez Robert Laffont.

1988 : Il publie Sunset sur l'évolution de la mafia russe hors de l'URSS.

1989 : Il publie les résultats de sa psychanalyste chez Robert Laffont avec une Saison chez Lacan.

Les aventures de TNT sont été adaptés en bandes dessinées. Christian Denayer dessine sur un scénario de Loup Durand et d' André-Paul Duchâteau dans une série parue aux Éditions Claude Lefrancq.
Les sept cercles de l'enfer paraît adapté en deux volumes sous les titres Octobre et Les Sept cercles.
La bête du Goulag ne sera adapté qu'en partie en un premier volume dont la suite La Horde d'Or ne paraît jamais.

1990 : Il écrit une histoire d'amour dans Bleu Ritz publié chez Robert Laffont.    

1992 : Il publie Liouba chez Fixot.

1995 : Il publie Le Rocher chez Robert Laffont pour conter l'histoire des princes de Monaco.

1999 : Il publie Désir chez Plon pour approfondir une Saison chez Lacan.

2001 : Il publie L'ombre du Paradis chez Denoël pour conter la lutte entre mafia russe et la mafia italo-américaine sur la côte d'Azur.

2002 : Très proche de l'épouse de Lucien Barrière, Martha et de sa fille Diane ainsi que de son gendre Dominique Desseigne, il publie chez Plon, L'Oncle autrement dit François André, personnage haut en couleur pour conter la saga des casinos que Lucien Barrière hérite et développe.

2006 : Il meurt d'un cancer le 22 juillet à Paris.

"J’ai vécu chaque jour de ma vie comme si j’allais mourir dans 5 minutes"
Pierre Rey

Il a épousé Jamy sa compagne et a deux enfants : Catherine, soprano à l'opéra de Munich et Stéphane, banquier à New York.

 

contactez nous par téléphone ou par e mail:

  webmaster@fbls.info