MARGUERITE YOURCENAR

"L'écriture classique de Marguerite Yourcenar (1903-1987) lui permet d'écrire des chef d'œuvres et d'être la première femme élue à l'académie française"
Frédéric Fabre

Le 8 juin 1903: Marguerite de Crayencour future Yourcenar naît à Bruxelles. Elle est la fille de Michel de Crayencour et de Fernande Cartier de Marchienne. Celle-ci meurt dix jours après sa naissance. Marguerite sera élevée par sa grand-mère paternelle, Noémi et son père, un anticonformiste très cultivé et grand voyageur.  Il l'initiera très tôt à la culture gréco-latine et à une vie cosmopolite. Ils vivent au 26 rue du Marais à Lille en hivers et dans la propriété de sa grand mère, au Mont-Noir près de Bailleul; propriété construite en 1824 par un trisaïeul.

1912: Suite à la vente de la propriété du Mont-Noir, Marguerite et son père s'installent à Paris.

De 1914 - 1918: La guerre incite Monsieur de Crayencour à se réfugier avec sa fille Marguerite, à Richmond en Angleterre. Au British Muséum, Marguerite voit pour la première fois, le buste de l'empereur Hadrien. Marguerite apprend l'anglais et commence, avec l'aide de son père, à étudier le latin.

1921: Elle passe la première partie de son baccalauréat à Nice, sans avoir fréquenté l'école. Elle publie à compte d'auteur Le Jardin des Chimères. Par jeu, elle crée, avec le concours de son père, l'anagramme Yourcenar qui deviendra son nom légal aux Etats-Unis, à partir de 1947.

1922: Elle publie à compte d'auteur Les Dieux ne sont pas morts.

1924: Elle visite avec son père la villa Adriana qu'elle décrira dans les Mémoires d'Hadrien.

1926: Elle commence une biographie de Pindare et se rend régulièrement en Suisse, où son père se fait soigner. Elle publie dans L'Humanité un article intitulé L'Homme.

1929: Mort de son père à Lausanne. Marguerite Yourcenar publie son premier roman, Alexis ou le traité du vain combat : le récit d'un jeune homme avouant à sa femme son homosexualité et qui mettant ainsi fin au mensonge, reprend sa liberté.

1931: Marguerite Yourcenar passe plusieurs mois en Grèce. Elle travaille avec Constantin Dimaras à une traduction des poèmes de Constantin Cavafy. Elle publie La Nouvelle Eurydice et Pindare.

1934: Publication de La Mort conduit l'attelage.

Publication de Le Denier du rêve : elle y évoque un attentat manqué contre Mussollini par une "passionaria révolutionnaire".

1936: Publication de Feux, poème en prose qui est le fruit d'une passion impossible pour un homme qu'elle aime et qui, lui, préfère les hommes.

1937: Elle se rend à Londres pour rencontrer Virginia Woolf dont elle traduit les Vagues. Marguerite Yourcenar rencontre à Paris Grâce Frick, une enseignante américaine qu'elle va aimer et qui l'invite à passer l'hiver aux Etats-Unis.

1938: Publication de: Les Songes et les Sorts.

Publication de Nouvelles orientales, l'histoire d'un vieux peintre, Wang Fo, condamné à mort par un empereur qui ne supporte pas qu'il puisse créer "un univers plus beau que le monde réel". Wang Fo réussira à s'évader sur la mer de jade que son pinceau vient de créer.

1939: Elle publie le Coup de grâce qu'elle a écrit à Capri. Elle y exprime toute la violence qui couve en elle à cette époque.

Elle connaît à cette période des difficultés financières. C'est le début de la seconde guerre mondiale, à la fin de l'année, elle s'embarque pour les États-unis pour vivre chez Grâce Frick. Elles vivront ensemble durant 40 ans jusqu'au décès de de son amie. Elle enseigne à New-York la littérature française et l'histoire de l'art jusqu'en 1949.

1944: Elle traduit Ce que Savait Maisie ( What Maisie knew) d'Henry James. Elle devient citoyenne américaine.

1947 Elle obtient la nationalité américaine.

1949: Marguerite Yourcenar fait l'acquisition avec son amie d'une propriété sur la côte du Maine appelée «Petite Plaisance» sur l’île des Monts-Déserts, aux Etats-Unis.

1951: Publication des Mémoires d'Hadrien. Elle fait revivre à la première personne Hadrien, un empereur romain du deuxième siècle, souverain qui a favorisé les arts et amélioré la vie des esclaves. Ce roman remportera en France et dans le monde entier un immense succès et lui vaut le statut définitif d'écrivain. Elle déclara avoir longtemps hésité, pour le choix de son sujet, entre l'empereur Hadrien et le mathématicien-philosophe Omar Khayyam.

1952: Elle obtient pour les Mémoires d'Hadrien le Prix Fémina Vacaresco.

Elle achète la maison Petite Plaisance sur l'île des Monts-Déserts où elle s'installe avec Grâce Frick. Elle vivra dans cette maison jusqu'à la mort de son amie en 1979

1954: Publication d'Électre ou la chute des masques.

1956: Elle publie Les Charités d'Alcippe, un recueil de poèmes.

1958: Elle publie Présentation critique de Constantin Cavafy.

1959: Elle republie Le Denier du Rêve qu'elle a éprouvé le besoin de retravailler.

1962: Publication de Sous bénéfice d'inventaire

1963: Publication de Qui n'a pas son minotaure ?

1968:  Publication de L’Œuvre au noir. Elle obtient le prix Femina.

1969: Publication de Présentation critique d'Hortense Flexner.

1970: Élection à l'Académie Royale de langue belge et de littérature française.

1971: Elle obtient le prix littéraire de Monaco.

1974: Elle publie Souvenirs Pieux, le premier volume de sa trilogie autobiographique, Le labyrinthe du monde. Elle obtient le Grand Prix National des lettres.

1975: Elle publie Chenonceaux, un guide touristique sur le château.

1977: Elle publie Archives du Nord, le second volume de son œuvre autobiographique, Le labyrinthe du monde. Elle obtient le grand Prix de l'Académie française. Sortie du film Le Coup de Grâce de Volker Schloendorff.

1979: Elle publie La Couronne et la Lyre chez Gallimard où elle présente des traductions de poèmes grecs. Son amie Grâce Frick meurt.

1980: le 6 mars,  Grâce au soutien de Jean d'Ormesson, elle est élue à l’Académie française, où elle remplace Roger Caillois. Elle est la première femme à siéger à l’Académie française. Début d'un long périple à travers le monde en compagnie de son nouveau compagnon Jerry Wilson, un jeune musicien.

1981:  Elle est reçu le 22 janvier à l'académie française avec un très beau discours de réception de Jean d'Ormesson.

Publication d'Anna Soror,

Publication de Mishima ou la Vision du Vide

1982: Publication de Comme l'eau qui coule

Ses Œuvres romanesques, qu'elle édite elle-même, paraissent dans la Bibliothèque de La Pléiade

Elle voyage en Égypte et au Maroc

1983: Publication de Le Temps, ce grand sculpteur

Traduction du Coin des amen de James Baldwin.

Marguerite Yourcenar et son compagnon, Jerry Wilson vont au Japon, en Thaïlande, en Grèce et en Afrique. Elle a un grave accident de voiture au Kenya. Elle reçoit le Prix Erasme à Amsterdam.

1984: Traduction de Cinq No modernes de Mishima

Traduction de Blues et Gospels

Nouvelle parution d'un recueil de poèmes déjà publiés en 1956: Les Charités d'Alcippe.

1985: Publication de Un homme obscur , Une belle matinée et Le cheval noir à tête blanche . Elle subit une grave intervention chirurgicale.

1986: Mort de Jerry Wilson, tombé malade alors qu'ils voyageaient en Inde.

le 17 décembre 1987: Marguerite Yourcenar meurt aux Etats-Unis, à Bar Harbor l'hôpital des îles des Monts-Déserts. Elle est enterrée au cimetière Brookside à Somesville (Maine) non loin de «Petite Plaisance». Elle a reçu plusieurs doctorats honoris causa aux États-Unis. Denis Bredin lui succédera à l'académie française.

1988: Publication posthume de Quoi ? L'éternité, le troisième volume de son œuvre autobiographique, Le labyrinthe du monde.

1989: En pèlerin et en étranger chez Gallimard rassemble ses essais de 1931 à 1987 de la Grèce antique à Jorge Luis Borges.

1991: Publication de Le tour de la prison.

1998: Sortie de L'Œuvre au noir du cinéaste belge André Delvaux.

2004: D'Hadrien à Zénon: correspondance 1951 - 1956.

CITATIONS

«Le véritable lieu de naissance est celui où l'on a porté pour la première fois un coup d'œil intelligent sur soi-même : mes premières patries ont été les livres.» Extrait de Mémoires d'Hadrien

«Je doute que toute la philosophie du monde parvienne un jour à abolir l'esclavage; on en changera tout au plus le nom » Extrait de Mémoires d'Hadrien

Réflexion de Frédéric Fabre: le nom de l'esclavage aujourd'hui, c'est le salariat. Quand le salarié ne sert plus à rien, il est  jeté comme un objet.

«Quand je perds tout, il me reste Dieu» Extrait de Feux

«Tâchons d'entrer dans la mort les yeux ouverts» Extrait des Mémoires d'Hadrien

«La relation entre l'écrivain et ses personnages est difficile à décrire. C'est un peu la même qu'entre des parents et des enfants. » (juillet 1976)

Elle était végétarienne convaincue et a attiré l'attention de Brigitte Bardot qui en fera son combat, sur le sort des bébés phoques.

«Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exercent si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les bêtes. Rappelons-nous, s'il faut toujours tout ramener à nous-mêmes, qu'il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés, moins de wagons plombés amenant à la mort les victimes de quelconques dictatures, si nous n'avions pris l'habitude des fourgons où les bêtes agonisent sans nourriture et sans eau en attendant l'abattoir.»

«Les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis.»

«La protection de l'animal, c'est au fond le même combat que la protection de l'homme.»

IMPRIMEZ LE TEXTE

 

 

LIENS EXTERNES

Le Musée de Marguerite Yourcenar au Mont Noir:  http://www.chez.com/museeyourcenar

D'Autres Biographies de Marguerite YOURCENAR

Des Lycées portent le nom de Marguerite Yourcenar pour lui rendre hommage:

Le Lycée Marguerite Yourcenar de Beuvry: http://www.lycee-yourcenar.fr/

Le Lycée Marguerite Yourcenar du Mans: http://lyc-yourcenar-72.ac-nantes.fr/

Le Lycée Marguerite Yourcenar d'Erstein: http://www.lycee-yourcenar.fr/

Le Lycée Marguerite Yourcenar de Morangis: http://www.lyc-yourcenar-morangis.ac-versailles.fr/

 

 contactez nous par téléphone ou par e mail:

  webmaster@fbls.info